energies-tech

Conseils pour réduire la facture d’électricité d’une entreprise

L’un des plus grands défis auxquels sont confrontées de nombreuses entreprises de nos jours est l’augmentation des coûts. Cela signifie que les prix doivent être affectés, que les marges doivent être réduites et, en général, que les ventes doivent diminuer.

Et l’un des coûts qui se fait le plus sentir est celui de l’électricité. Globalement, ils sont exorbitants pour des raisons qui ne sont pas pertinentes pour le moment. Ils peuvent être plus ou moins cycliques, mais, dans tous les cas, ils ont un impact sur les affaires courantes.

C’est pourquoi il est important de savoir ce que nous pouvons faire pour réduire ces coûts énergétiques par tous les moyens possibles, et voici 3 conseils pour réduire la facture d’électricité dans notre entreprise.

Remplacer toutes les sources lumineuses par des luminaires à LED

Ce changement peut impliquer une dépense importante pour certaines entreprises, en fonction de leur taille et de leurs besoins, mais des études montrent que l’investissement peut être amorti en moins de 4 ans. Pour optimiser vos dépenses énergétiques, Opéra Énergie vous accompagne et vous conseille dans toutes vos démarches de transition énergétique. Aujourd’hui, tous les types de luminaires traditionnels ont leurs homologues basés sur la technologie LED, qui est beaucoup plus efficace, avec des économies pouvant atteindre 80 %, et 50 fois plus durable qu’une solution traditionnelle et près de 10 fois plus durable qu’une solution à faible consommation d’énergie. Ampoules, tubes, panneaux et même de puissants équipements industriels sont disponibles avec les avantages des LED.

Installer des condensateurs pour compenser la puissance réactive

La puissance réactive est l’énergie nécessaire pour créer et maintenir les champs magnétiques nécessaires au fonctionnement de divers appareils électriques tels que les moteurs, les transformateurs ou les lampes à décharge. L’énergie réactive n’a pas besoin d’être produite, mais elle doit être transportée, ce qui provoque des variations de l’intensité électrique des circuits et déclenche des surcharges dans les lignes des transformateurs et des générateurs. Tout cela signifie que les entreprises doivent investir davantage dans leurs équipements de production, avoir une plus grande capacité dans les lignes de distribution et dans les transformateurs pour transporter et transformer cette énergie. Cela génère des coûts qui sont appliqués à la facture en tant que pénalité pour l’énergie réactive. Ce contrôle de l’énergie réactive est réalisé en installant des batteries de condensateurs. Ces dispositifs, qui empêchent le flux d’énergie réactive dans le réseau de distribution, coûtent environ 600 euros, ont une longue durée de vie et ne nécessitent pratiquement aucune maintenance.

Gardez un œil sur le stand-by

Sachez que la majorité des appareils dans le bureau possède un mode veille. Ce dernier consomme beaucoup d’énergie. Notamment lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Aussi, on vous conseille de garder un œil sur cet aspect.

Cela représente en principe 10 % de votre facture annuelle. C’est beaucoup trop. Aussi, mieux vaut instaurer une politique plus drastique pour ces appareils. Éteignez les appareils au lieu de les mettre en veille, cela aura une répercussion sur votre facture d’électricité.

Quitter la version mobile